Passionnée de broderie depuis de nombreuses années j’ai, comme beaucoup de brodeuses, commencé par le point de croix. Ensuite, j’ai fait du hardanger.

Elève pendant de nombreuses années de la maison Malbranche, j’ai pu y découvrir la broderie blanche, que je continue à travailler dans le cours de Joelle Sabournin, ainsi que la peinture à l’aiguille.

Dans le même temps, j’ai appris les jours au mètres, en Haute-Saône avec Renée Verpillet, les jours d’Angles avec Colette Pitou et Sonia Jutan, le reticello avec Giuliana Buonpadre, ainsi que différentes autres broderies italiennes.